Sommaire

 

News

Actualité

Réseau Angelus City

Staff

Projets

 

Le Cadeau de L'Ange

Le Temps des Cerisiers

La Mélodie de Jenny

Sous un Rayon de Soleil

Rash!!

Parrot

Splash!

 

Liste des éditions

Galeries

Produits dérivés

Forum

Liens

Livre d'Or

Contact

 

Angelus City

 

Angelus City Contact Livre d'Or Webotaku Net Liens

 

 

Rash!! :: Rash!! 1

 

Fiche du tome

Titre

Rash!! 1

Editeur

Tonkam

Date

1999-04-01

Prix

32 F

ISBN

2-912-628-54-7

Nb pages

197

Nb de chapitres

7

Retour à la liste de fiches de chapitres

 

Chapitre 1: Dossier médical.1 Rash rush!!      [Fiche]

C'est le retour à Ootsuki de Yûki Asaka, récemment diplômée de l'université de Tôkyô. Elle doit remplacer sa grand-mère, Dr Asaka, qui prend sa retraite de son poste de médecin de la prison locale. Dr Asaka est aussi gérante d'une pension située dans un temple, où vit Tatsumi, un inspecteur de police et ami d'enfance de Yûki. Ca lui aurait évité le choc émotionnel de le découvrir lui-même.  

 

Elle est en train de conduire sa nouvelle voiture de sport sur la Chuo Express Way en direction d'Ootsuki et en chemin, elle croise un convoi de prisonniers. Elle a pas mal de succès auprès des prisonniers et elle en est flattée. C'est alors qu'elle remarque que le conducteur se sent mal et en effet, il a une crise cardiaque perdant le contrôle du bus. Les prisonniers en profitent pour se débarrasser du seul garde et le jeter dehors. Yûki avait arrêté sa voiture pour venir en aide au conducteur en détresse. Avant qu'elle ne puisse monter dans le bus, les prisonniers prennent la fuite avec, en abîmant sa voiture au passage.  

Yûki très remontée les poursuit et les rattrape. Elle conduit comme une folle et réussit à les monter dans le bus en marche et ils sortent de la route. Elle met chaos facilement les prisonniers et se précipite auprès du malade. Elle utilise la batterie du bus pour repartir son cœur. Après un bouche à bouche, il est sauvé. Elle soigne tout le monde et s'en va. La police arrive peut après. En entendant la description de la jeune femme, l'inspecteur Tatsumi en déduit qu'ELLE est revenue. 

NJ

 

Chapitre 2: Dossier médical.2 La belle au bois dormant      [Fiche]

Un prisonnier est sur le point d'être libéré et d'après ce qu'il dit au gardien chef, il n'a pas commis de gros crime. Il avait juste de mauvaise fréquentation. Soudain, une voiture déboule de la colline et vient s'écraser contre le portail, ratant le prisonnier de peu. Celui-ci confesse au chef qu'il a caché le butin et c'est sans doute pour cela que ses anciens complices veulent le tuer. Il s'avère que la voiture est celle de Yûki qui l'a laissé échapper dans la descente. Le prisonnier se fait arrêter à nouveau, insultant Yûki.  

 

Au temple, Tatsumi a la confirmation que Yûki est revenue, ce qui d'après lui, n'est que le commencement de leurs ennuis.  

 

A la prison d'Ootsuki, Yûki, le directeur et le gardien-chef Makissé discutent et ils vont introduire la jeune femme comme le nouveau médecin. Mais, les hommes sont très excités par la vue de la jolie Yûki en mini-jupe. Makissé n'est autant enthousiasmé par le comportement inapproprié de la jeune femme qui promet de mettre une tenue plus sexy plus tard. Elle n'a pas pu se changer avant de venir et ne demande qu'une chose, que personne ne vienne à l'infirmerie pour la journée. Elle a besoin de repos.  

 

Yûki se rend à l'infirmerie et s'écroule sur le lit, jusqu'à ce qu'une main lui tâte les fesses. C'est le vieil homme du bus de prisonniers de la veille, qui s'était réfugié sous le lit pour dormir. Soudain, un garde vient déranger Yûki pour lui dire qu'elle a des patients. En effet, une longue queue de prisonniers s'est formée. Elle accepte de les examiner, en les prévenant que ceux qui simuleraient le paieraient. Sans faillir, elle utilise l'art du kempô dont son père était un maître, pour mettre KO les tricheurs et les suspendre par la fenêtre, tout en soignant les vrais malades. Ensuite, elle prend un repos bien mérité. 

NJ

 

Chapitre 3: Dossier médical.3 Le père de la mariée      [Fiche]

Un homme s'introduit dans la chambre où une jeune femme est endormie. Près d'elle, se trouve une robe de mariée. L'homme se penche et lèche son oreille, puis prend une photo de la jeune femme et d'un vieil homme.  

 

Au temple, Yûki est aussi endormie et un homme se penche sur elle. La réaction est immédiate. Yûki le prend par le col, en lui disant qu'il a intérêt à avoir une bonne raison de la réveiller. Le lendemain, Dr Asaka est sur le point de faire sonner la grosse cloche du temple, quand elle s'aperçoit que Tatsumi est attaché à la poutre. Au petit déjeuner, Yûki s'excuse en riant d'avoir attaché Tatsumi, qu'elle surnomme Polisson. Celui-ci reçoit un coup de téléphone lui apprenant que la police a perdu la trace d'Akiyama. C'est là qu'il demande l'aide de Yûki. Il veut qu'elle veille sur un certain Toshinori Oogata, qui est en prison. Sa fille Misaki était la victime du harcèlement d'un collègue qui tenta de la tuer une nuit, quand il apprit qu'elle allait se marier. Toshinori le frappa avec une batte de base-ball. Akiyama fut déclaré mentalement irresponsable de ses actes et écopa d'une peine plus légère que Toshinori qui fut jugé pour excès de légitime défense.  

 

Pendant ce temps, Akiyama visite Oogata à la prison et lui donne la photo qu'il a pris. Oogata est pris d'un malaise. Yûki arrive à temps pour empêcher les gardes de donner de l'oxygène à Oogata et lui met un sac sur la tête. En effet, il souffre d'hyperventilation, dû à un choc mental qui provoque un dysfonctionnement de l'appareil respiratoire. Le taux de gaz carbonique chute causant des spasmes.  

 

Tatsumi regarde la photo donnée par Akiyama et comprend que c'était juste un moyen de montrer à Oogata qu'il pouvait tuer sa fille quand il voulait. Yûki décide d'arrêter Akiyama elle-même, parce que tant que Oogata sera inquiet pour sa fille, il aura des crises. Cela fait partie du traitement.  

 

NJ

 

Chapitre 4: Dossier médical.4 Sueurs froides      [Fiche]

Tatsumi se rend chez Misaki, mais Yûki s'y trouve déjà. Misaki leur sert à boire en leur expliquant qu'elle loue le duplex en espérant que son père emménage dans l'autre partie quand il sortira. Yûki ne comprend pas pourquoi Misaki n'attend pas la sortie de son père pour se marier, mais en fait, c'est son père qui l'a voulu. Il a travaillé dur à la prison pour offrir une robe de mariée à sa fille. Il le lui donna en lui disant qu'il ne veut pas qu'elle néglige son bonheur. En portant cette robe, ça serait comme s'il était là. Elle représente tout son amour pour sa fille. Un coup de téléphone d'Akiyama leur indique qu'il surveille la maison. C'est pour cela que Yûki décide de prendre la place de Misaki. Elles échangent de vêtements.  

 

Tatsumi sort avec Misaki déguisée et Yûki attend qu'Akiyama se manifeste. Le soir arrive et Akiyama appelle pour prévenir qu'il va venir la voir. Il sait que Tastumi écoute et que des policiers sont dans le quartier. Il corrige Tatsumi qui pensait qu'il avait un portable. Ce n'est pas un portable, mais un téléphone sans fil. Tatsumi et Yûki comprennent qu'Akiyama est dans la maison. Contrairement aux autres, Yûki est excitée à l'idée qu'il est là. Elle va pouvoir s'en occuper. Elle s'engouffre dans l'autre partie du duplex obscure et on voit un couteau qui va s'abattre sur elle.  

 

NJ

 

Chapitre 5: Dossier médical.5 Devine qui vient dîner ce soir      [Fiche]

Le couteau manque et déchire la jupe de Yûki. Tatsumi se précipite vers la maison, sortant son arme. Yûki doit faire face à un Akiyama fou qui est prêt à mourir avec Misaki en faisant exploser la maison qu'il a rempli de gaz. Yûki arrive à le frapper du pied, mais elle est gênée par sa robe. Akiyama réalise qu'elle n'est pas Misaki et veut lui faire payer. Yûki décide de réduire la longueur de sa robe et se met en position pour une démonstration de kempô. Quand Tatsumi arrive, il ne peut que détacher un ventilateur dans le mur et regarder par le trou. Yûki a déjà mis KO Akiyama. Quand celui-ci l'attaque par derrière, Tatsumi tire pour protéger Yûki, sans savoir qu'il y a du gaz.  

 

La maison explose, mais personne ne succombe. Akiyama est arrêté, mais Yûki et Tatsumi commencent à se disputer. Misaki rappelle que malgré leurs chamailleries, Tatsumi était inquiet pour Yûki et s'est précipité pour la sauver. Il nie et explique qu'il voulait protéger Akiyama parce que Yûki est incapable de se contrôler, ce qui provoque la colère de Yûki. Misaki est triste que la robe ait été détruite, mais Yûki la rassure, parce qu'elle l'a cachée dans le sofa.  

 

Le lendemain, à la prison Ootsuki, Toshinori est emmené au parloir où il trouve une Misaki habillée en mariée. Voyant le visage heureux de Oogata, Dr Asaka conclue que Yûki avait raison. C'était le meilleur remède pour lui. Il n'aura plus de crises.  

 

NJ

 

Chapitre 6: Dossier médical.6 Le salaire de la peur      [Fiche]

Un homme se tient debout dans la cour du temple, criant qu'il cherche le docteur Asaka. Cela réveille Tatsumi qui apprend que le jeune homme vient de l'université de médecine de Tokyo et s'appelle Makoto Hino. Il est là pour ramener Yûki avec lui, mais celle-ci a pris la journée pour faire les magasins.  

 

Tatsumi emmène Makoto en voiture pour retrouver Yûki. Makoto considère que Yûki est le médecin qui prend le plus à cœur le bien-être de ses patients et qu'elle est indispensable à la faculté. Visiblement, Makoto adore Yûki et ne supporte pas quand Tatsumi rappelle le mauvais caractère de celle-ci. Tatsumi commence à penser qu'il ferait mieux d'aider Makoto à convaincre Yûki pour se débarrasser de la catastrophe ambulante. Makoto avoue que les instances supérieures de la faculté ne portent pas Yûki dans leur cœur surtout depuis le scandale des entrepreneurs qui a défrayé la chronique de l'été.  

 

Horié, un homme politique ayant reçu des pots-de-vin s'était fait admettre à l'hôpital pour éviter d'aller à une convocation en justice. Après avoir découvert qu'il avait simulé, l'établissement qui l'avait admis eut des problèmes. C'était l'hôpital où travaillait Yûki qui découvrit que le directeur avait reçu de l'argent pour falsifier le dossier médical. Yûki voulait que la chambre de Horié soit donné à quelqu'un qui était vraiment malade. Le directeur la remit à sa place en lui rappelant qu'il a fait le diagnostique lui-même et que Horié souffre d'une sclérose des artères coronaires. Pour prouver que Horié n'était pas malade, Yûki usa de son charme pour attirer Horié dans la salle de conférence en lui promettant une nuit. Elle l'invite de derrière la porte, en ne montrant que sa jambe et une épaule dénudée. Horié se déshabille et visiblement excité, il déboule dans la salle de conférence remplie … de journalistes. Ensuite, Yûki dit ses 4 vérités au directeur et le mit à la porte de son hôpital.  

 

Soudain, ils entendent un gros fracas. Une grue de chantier est tombée blessant les ouvriers. Yûki chargée de paquets est sur les lieux, prête à soigner les fractures. Le directeur du chantier qui n'est que légèrement touché exige que Yûki le soigne en premier et devant son refus, il lui offre un chèque. Cela fait tilt et Yûki accepte, puis elle fracasse du poing une poutre à terre. S'il veut être soigné en premier, il doit être le plus blessé et donc elle va devoir transformer sa jambe comme la poutre. Le directeur est effrayé et Yûki peut enfin aller soigner les autres, avec l'aide de Makoto Hino. Une fois les soins terminés, Yûki réalise qu'on lui a volé ses paquets et Tatsumi lui promet de les lui racheter pour la récompenser. Malheureusement, au grand dam de Tatsumi, elle lui avoue qu'il ne pourra pas parce qu'elle a déjà utilisé sa carte de crédit et il ne reste pas un sou.  

 

NJ

 

Chapitre 7: Dossier médical.7 A la recherche de M. Goodbar      [Fiche]

En rentrant chez elle d'une longue journée de travail, Yûki appréhende l'accueil que lui fera Makoto Hino qui n'a pas arrêté de la harceler avec le soutien de Tatsumi pour qu'elle revienne à Tokyo. Elle est bousculée sur les marches du temple par une jeune fille qui l'appelle la vieille et s'enfuit.  

 

Le petit copain de la jeune fille est soigné au temple pour overdose et Dr Asaka et Yûki discutent de comment il est facile de nos jours de trouver de la drogue dans les quartiers animés. Yûki ne plaint pas ces gosses qui n'ont pas à aller dans les quartiers chauds, mais sa grand-mère lui rappelle qu'elle aimait aller en boîte dans sa jeunesse. Yûki change de sujet et apprend que Makoto l'attend dans sa chambre prêt à la sermonner pendant 24 heures. Elle décide de sortir pour l'éviter. Elle se retrouve dans une boîte de nuit, dansant et espérant être abordé par des hommes. Mais, elle est traitée de vieille. Au bar, elle remarque la jeune fille du temple harcelée par 2 voyous. Elle les remet à leur place en leur écrasant le pied du talon. Ils ne l'attaquent par à cause du grand nombre de témoin. Etrangement, la jeune fille est furieuse que Yûki soit venue l'aider et s'en va.  

 

Dans les toilettes, les 2 mêmes voyous veulent forcer un jeune à prendre de la drogue. Une fois qu'on essaie, on ne peut plus s'en passer. Alors qu'ils sont sur le point de lui injecter une dose, ils remarquent la jeune fille qui essaie de les prendre en photo dans l'entrebâillement de la porte des toilettes. Le jeune garçon s'enfuit, tandis que les voyous décident de changer de victime. Yûki arrive et les met hors d'état de nuire. La démonstration de force impressionne Haruka, la jeune fille, qui finit par tomber amoureuse de Yûki.  

 

NJ

 

Back to top