Sommaire

 

News

Actualité

Réseau Angelus City

Staff

Projets

 

Le Cadeau de L'Ange

Le Temps des Cerisiers

La Mélodie de Jenny

Sous un Rayon de Soleil

Rash!!

Parrot

Splash!

 

Liste des éditions

Galeries

Produits dérivés

Forum

Liens

Livre d'Or

Contact

 

Angelus City

 

Angelus City Contact Livre d'Or Webotaku Net Liens

 

 

    Titre : Le Cadeau de l'Ange (Tenshi no okurimono)
    Editeur : Shueisha Publishing Co., Ltd / Editions Tonkam
    Date : 1/11/1988 - 1/8/1998
    Prix/ISBN : 390 yen (4-088-712-68-4) / 32 F (2-912-628-35-0)
    Pages : 191 pages
    Sommaire

1. Le Cadeau de l'Ange (Tenshi no Okurimono)

2. Je suis un homme! (Une rhapsodie anachronique) (Ore wa Otoko da!)

3. Histoire de chats (Neko-manma okawari)

4. City Hunter - XYZ

5. City Hunter - Double Edged

"Cela fait maintenant 8 ans (1988) que je suis devenu dessinateur professionnel et c'est la première fois que mes histoires courtes font l'objet d'un recueil. Pendant cette période de 8 ans, j'ai dessiné pas moins de 9 nouvelles! - soit un peu plus d'une par an, réalisées au cours de mon temps libre - mais à cause de leur mauvaise qualité, je ne voulais pas trop les montrer jusqu'ici… Après bien des hésitations, je me suis finalement résolu à choisir 5 de ces nouvelles pour ce recueil. Je vous livre donc ici ces "huit années d'évolution", de mes débuts maladroits à une de mes œuvres les plus récentes en espérant que vous les aimerez."

Tsukasa Hôjô

Le Cadeau de l'Ange (Tenshi no Okurimono)

                  31 pages - C'est l'histoire la plus récente publiée dans ce recueil (elle a été publiée pour la premièere fois dans le weekly Jump n°34 de 1988). Elle m'a été suggérée par les histoires et les jeux quotidiens de ma fille avec les enfants du voisinage.

 

"Il y a sur cette vaste planète qu'est la Terre, presqu'autant d'hommes et de femmes que d'étoiles dans le ciel. Il n'y a rien donc rien d'extraordinaire au fait que ces hommes et femmes se rencontrent, s'aiment ou encore se marient. Mais, certaines personnes qui rêvent d'autre chose, d'une histoire d'amour miraculeuse avec une étoile plus lointaine." Masahiro Seguchi est un jeune étudiant en 4ème année de l'université d'Aoba et il ne rêve que d'une romance avec une reine d'un pays lointain. Rien à voir avec Kyoko, son amie d'enfance, avec laquelle il a toujours été, de la maternelle à l'université. Ce matin-là, Masahiro prend le train pour aller à son rendez-vous avec Ayako, la miss université Aoba. Mais, c'est l'heure de pointe et il aurait été écrasé par la foule à la sortie du wagon si une petite fille ne l'avait pas tiré par la main. Le seul problème est que cette petite fille n'arrête pas de l'appeler "papa" et de demander où se trouve "maman". Masahiro l'emmène au chef de station pour retrouver ses vrais parents, mais Anna, cette petite-fille de 3 ans, soutient que son père est Masahiro. Ce qui est vraiment gênant, non? Masahiro est obligé d'emmener Anna avec lui à son rdv avec Ayako et ça se passe mal. A cause d'Anna qui n'aime pas la jeune femme, Masahiro se fait jeter. Dans la rue, ils croisent Kyoko qu'Anna appelle "Maman". Masahiro et Kyoko emmènent Anna dans une fête foraine et passent la journée ensemble. Il semble que la petite-fille les connait bien, leur façon de se chamailler, leur mimique, comme Kyoko qui tire la langue et fait un "mon-oeil" quand quelque chose l'agace. Masahiro finit par remarquer combien Kyoko est jolie, épanouie comme une maman. Mais, il ne peut se résoudre à garder la petite-fille et pendant que Kyoko les attend près d'un manège, Masahiro emmène Anne chercher à boire. En fait, il la laisse au bureau des enfants perdus et l'abandonne, tout en se sentant coupable de trahir la confiance totale qu'Anna semble lui porter. Il court jusqu'à un banc, essouflé et triste, il se retourne et reçoit une gifle de la part de Kyoko qui porte Anna dans ses bras. Kyoko est très en colère, mais ce n'est pas ça qui touche le plus Masahiro, mais la déception qu'il peut lire dans les yeux d'Anna. "Papa, pourquoi t'es-pas revenu?" Après un bout de temps, Kyoko et Anna pardonnent à Masahiro qui est tout penaud et ils décident de chercher les vrais parents d'Anna et de retourner à la gare où elle avait été trouvée. Sur le quai, Anna reconnaît Ayako qui est au bras de Nampa, un garçon très riche et qui possède unne porsche et une BMW (c'est ce qui est important pour elle) Quand Anna lui dit qu'elle est moche, ça se chauffe,parce que son copain essaie de la défendre et s'en prend à Anna. Kyoko défend la petite fille et de colère, Nampa pousee Kyoko qui porte Anna dans ses bras. Elles tombent toutes les deux sur les rails. Sans hésiter, Masahiro se jette après elles pour les sauver d'un train qui arrive en gare. Ils sont hors de danger, mais dans l'action, Anna disparaît et tout ce qui reste prouvant son existence est son petit sac-à-dos portant son nom. Masahiro et Kyoko ressentent un grabd vide, comme si une partie d'eux-mêmes étaient partie. Pour se remonter le moral, ils vont boire un pot. C'est la 1ère fois que Masahiro invite Kyoko a sortir. Sur le chemin, Kyoko regarde le ciel rempli d'étoiles et dit à Masahiro qu'il a vraiment génial de les avoir sauver. A son tour, Masahiro avoue à son amie qu'il l'avait trouvée très belle, rayonnante d'amour maternelle et lui dit quelque chose de très joli: " Tu étais une rencontre miraculeuse. C'est vrai qu'il y a dans le monde presqu'autant de personnes que d'étoiles dans le ciel. Nous sommes des étoiles voisines depuis notre enfance, nous avons toujours été ensemble. J'y ai bien réfléchi. Malgré ces millions de personnes qui existent, jamais nous ne nous sommes séparés. Et ça aussi, c'est quelque chose de miraculeux!!!" Le moment de surprise et de rougissement passé, ils commencent à parler du nom qu'ils donneront à Anna quand elle naîtra et comme d'habitude, commencent à se chamailler. Masahiro veut l'appeler Anna comme dans "Abricot" et Kyoko préfère Anna comme dans "Tranquilité".

 

Personnages & Commentaires

Je suis un homme! (Une rhapsodie anachronique) (Ore wa Otoko da!)

                  31 pages - C'est ma première histoire publiée en tant que professionnel. Quand je la revoit maintenant, je la trouve vraiment horrible!! J'ai même un peu honte d'avoir gagné des sous avec!! J'étais encore étudiant à l'époque, ce qui explique que ce récit est loin d'être loin d'être empreint d'une certaine nostalgie.

 

Les élèves de l'école traditionnelle pour garçons et de l'école pour filles, Ste Caroline, se voient obligés de vivre dans la même pension pendant que leur écoles respectives subissent des travaux de rénovations. La responsable est une certaine Mlle Nishimura. Malheureusement, ces filles et ces garçons ne peuvent pas être plus différents. Elles sont catholiques, mangent occidental et boivent du café, écoutent de la musique américaine. Ils méditent à l'ancienne, mangent du riz et boivent du thé, chantent les chants traditionnels. Les plus opposés sont les deux chefs de classe, Sho qui est 4ème dan de kendo et Yuko Iwasaki. Après quelque temps, pourtant, les amis de Sho, Makoto, Wataru et Hiroshi se sentent de plus en plus attirés par les filles d'à côté et réciproquement. Pour ne pas mettre en colère leur leaders respectifs, ils se rencontrent en cachette. Mais, Sho finit par le découvrir et explose. Dans un excès de colère, il brise une table avec son poing et pendant que les autres sortent, Yuko essaie de le raisonner. Elle prend sa main blessée et remarque une cicatrice dessus. Sho lui explique que c'est un souvenir de son passé. A l'âge de 7 ans, il avait écrit une lettre d'amour à une fille et cette lettre s'était retrouvée accrochée au tableau, au vu et au su de tout le monde. D'humiliation et de colère, il se blessa la main avec un crayon pour lui rappeler de ne plus jamais faire confiance à une fille. Ils sont alors appelés au chevet de Mlle Nishimura qui est malade. Les filles devront s'occuper des repas et les garçons du ménage. Yuko rappelle à Sho qu'elle ne sait que préparer des plats occidentaux, mais ça lui est égal. Pourtant, à midi, après une matinée de nettoyage, Sho et ses amis trouvent des plats traditionnels prêts pour eux. Les filles avaient fait l'effort de les faire. Evidemment, ce n'était pas très bien réussi. Sho et Yuko vont voir comment se porte Mlle Nishimura et la trouve endormie. Elle semble ne plus avoir de fièvre. Yuko demande alors à Sho s'il se rappelle du nom de la petite-fille à qui il avait écrit une lettre d'amour. Sho ne s'en rappelle pas. En fait, il s'avère que c'était Yuko. Elle avoue qu'elle avait été aussi surprise que lui de voir la lettre au tableau. Elle l'avait laissée sur son bureau et quelqu'un avait dû la prendre. Elle aussi avait été la risée de l'école. Les larmes commencent à couler et Sho essaie de la réconforter. Ils sont sur le point de s'embrasser quand la porte s'ouvre grande ouverte sous le poids de tous les élèves qui écoutaient. Même Mlle Nishimura était de mèches pour réconcilier les deux jeunes gens. En fait, c'était une idée des deux directeurs, Mlle Murata (qui s'était faite passée pour Mlle Nishimura) et le directeur de l'école traditionnel pour garçons, qui avaient décidé de se marier. Ils avaient pensé que les élèves accepteraient mieux la fusion des 2 écoles s'ils apprenaient à se connaître. Et ce fut le cas.

 

Personnages & Commentaires

Histoire de chats (Neko-manma okawari)

                  45 pages - C'est ma première histoire avec un animal (un chat) dans le rôle principal, je me souviens que la difficulté n'était pas de dessiner un chat de façon réaliste, mais avec des traits et des attitudes plus ou moins humains (façon bande dessinée).

 

Yuichi Moriyama est un jeune photographe, paparazzi pour ne pas mourir de faim. L'histoire commence alors qu'il est suspendu avec une corde d'un immeuble où le politicien Maruei Kakunaka retrouve sa maitresse, une célèbre actrice. Cette photo devrait rendre Yuichi très riche. Soudain, une vitre d'un restaurant chinois d'un étage supérieur se brise et un chat en tombe. Yuichi ne fait ni une ni deux et se balance pour le rattraper au vol. Malheureusement, dans son élan, il traverse la fenêtre de la chambre du politicien. Celui-ci outré appelle ses garde-du-corps et ils tabassent Yuichi, cassent son appareil photo et le jettent dans les ordures de l'immeuble avec son chat. Après s'être remis, il s'aperçoit que le chat (en fait, une chatte) est blessé et Yuichi déchire sa chemise pour faire un bandeau pour la blessure du chat. Le lendemain, Yuichi affamé se décide à attaquer un magasin avec un couteau. Devenir un criminel est mieux que de mourir de faim. Alors qu'il va entrer, une très belle jeune femme lui adresse la parole. Sous le choc de voir une telle beauté, Yuichi lâche son couteau qui lui blesse le pied. Miku, la jeune fille, propriétaire de la chatte Mia que Yuichi avait sauvé la veille, le soigne et lui fait à manger à partir de ... déchets!! Miku s'aperçoit qu'il est presque minuit et doit s'en aller tout en promettant à Yuichi de revenir le voir le lendemain. Dans la rue, un ivrogne croise Miku et s'enfuit en courant quand il voit les yeux luisants de la jeune fille. Elle se transforme soudain en ... Mia. Sous forme de chat, elle retourne chez Yuichi qui l'héberge. Il lui avouera trouver sa maîtresse Miku très belle et que ça le rendrait très heureux de l'avoir comme modèle. Yuicihi et Miku passent la journée ensemble et en soirée, Miku propose à Yuichi de poser pour lui. Malheureusement, il n'a plus d'appareil photo.Miku a une idée et l'emmène dans un studio de photo. Elle utilise ses pouvoirs de chat pour pénétrer à l'intérieur. Yuichi s'étonne qu'elle porte des lunettes de soleil en pleine nuit et qu'en plus elle puisse voir de très loin alors qu'il ne voit rien. Ils commencent leur séance et Miku est une vraie naturelle devant l'objectif. Soudain, le célèbre photographe Kishin Inuyama les surpend. En fait, Miku n'avait pas la permission d'utiliser le studio. Mais, en voyant les photos polaroids de Yuichi, le maître lui permet d'utiliser le studio à sa guise. Après cela, Yuichi gagne récompense sur récompense, mais malgré leurs relations, Miku s'obstine à le quitter avant minuit. yuichi tombe amoureux de la belle. Un jour, il lui offre une belle robe et l'emmène au resto et lui demande de l'épouser. Yuichi ramena chez lui une Miku un peu ivre et pendant qu'il se change dans la salle de bain, elle se change en Mia. Yuichi ne retrouve que la chatte avec la robe sur le lit. Il pense qu'elle ne veut pas se marier avec un râté comme lui et qu'elle lui faisait comprendre en laissant sa robe derrière elle. Il commence à sortir avec d'autres filles, à boire. Pourtant, Miku continue à le voir. Il ne comprend pas et s'emporte. Il l'accuse de jouer avec lui, qu'elle est une petite fille riche qui a un autre homme dans sa vie et c'est pour cela qu'elle doit toujours le quitter avant minuit. Des larmes commencent à couler sur les joues de Miku qui lui avoue qu'elle avait peur de le perdre si elle lui disait la vérité. Elle lui promet de rester avec lui pour le réveillon de Noël. Tout content, Yuichi sort acheter des cadeaux, pendant que Miku prépare ce qu'elle pense être son dernier repas de déchets. Yuichi chargé avec ses cadeaux traverse la rue sans regarder et un camion dont le conducteru s'est endormi au volant, le renverse. Miku le sent et court vers son amour perdu. Sous la forme de Mia, elle se rend auprès de Yu qui est allongé sur le passe-clouté et se meurt. Il tient dans sa main, la bague de fiançailles qu'il avait acheté pour Miku. Il voit Mia qui le lèche tendrement. Il regrette de ne pas avoir pu voir Miku après minuit. Lui qui n'a jamais vécu une vie digne d'un être humain, peut-être qu'il se réincarnera en chat. Et avant de mourir, il remarque que Mia pleure comme Miku. Quelques jours plus tard, un jeune couple regarde la grande affiche de Miku, la photo que Yu avait prise. Le maître Kishin Inuyama qui regarde aussi leur dit sans les voir de face que c'était l'oeuvre d'un photographe comme on en voit un tous les dix ans et qu'il est mort récemment. Le jeune couple s'éloigne et leurs traces de pas dans la neige se transforment en traces de pattes de chats. C'est Miku et Yu ensemble.

 

Personnages & Commentaires

City Hunter - XYZ

                  45 pages - C'est en quelque sorte le pilote de la série homonyme actuellement (1988) publiée. A l'origine, je pensais y mettre dans le rôle principal Kamiya, personnage secondaire que j'aimais beaucoup dans Cat's Eye (publiée entre 1981 et 1984) pour la suite de l'intrigue. J'ai fait commencer l'histoire aux USA, mais les ficelles sont un peu grosses et ça donne juste l'air un peu téléphoné...

 

Ryô Saeba a une nouvelle cliente en la personne de Mitsuko Shimizu qui est la fille unique et assistante du professeur Shimizu qui travaillait sur l'ADN. Elle lui explique que son père mit au point une bactérie capable de rendre stérile n'importe quel animal, y compris l'homme, une arme biologique redoutable et capable de réduire l'espèce humaine à néant. Il détruisit ses notes avant de se suicider pour empêcher que quelqu'un ne mette la main sur ses recherches. Malheureusement, Mitsuko connaît la formule, comme une mémoire qu'on ne pas effacer sur commande. C'est pour cette raison que des hommes veulent la capturer pour lui extirper ses informations précieuses. Sa demande est simple. Ryô est chargé non de sa protection, mais de son assassinat dans le cas où elle venait à être enlevée avant de trouver un antidote. Ce qui devait arriver arriva. Les criminels réussissent à enlever Mitsuko et l'emmènent sur un bateau. A ce moment, les mots de Ryô lui reviennent. Si elle est enlevée, elle devra se mettre à la fenêtre et elle sera morte avant qu'elle n'entende la détonation. En faisant semblant de faire ses adieux au Japon et pendant que le méchant prépare son sérum de vérité, Mitsuko se met devant le hublot et calmement attend. Elle sourit même si elle sait qu'elle va mourir. Kaori essaie de convaincre Ryô de ne pas tuer leur cliente mais de la sauver. Il tire. Mais, Mitsuko entend la détonation et sent un légère blessure sur sa joue. Le méchant qui se trouvait derrière elle s'effondre mort. Mitsuko est sauvée et tombe amoureuse de Ryô.

 

Personnages & Commentaires

City Hunter - Double Edged

                  33 pages - Cette histoire fait suite à XYZ car le personnage de City Hunter avait eu un bon écho. l'atmosphèere est beaucoup plus noire que celle de l'hsitoire précedente. Elle était prévue pour faire 45 pages, mais ... Les deux histoires de City Hunter, je pensais les insérer dans la série actuellement publiée. Mais, les dessins et les personnalités des héros sont tellement différents aue je les ai conservés pour ce recueil de nouvelles. j'espèere donc que vous prendrez plaisir à lire ces "hors-séries" de City Hunter.

 

Une grande pièce de théatre se joue à Tokyo avec beaucoup de succès. Ses 2 acteurs principaux, Shinichi Kanamori (qui est aussi le metteur en scène) et Keiko Oobara jouent le rôle d'amoureux, mais Shinichi souffre d'un dédoublement de la personnalité et à la tombée de la nuit se transforme en Mr Hyde, tueur de jeunes femmes. La pièce se temrine avec la mort du héros dans les bras de sa bien-aimée. City Hunter est contactée par Keiko pour tuer son partenaire et petit-ami, Shinichi Kanamori. A cause de la pression de mettre en scène et de jouer le premier rôle, Shin en est venu a tuer pour ressentir ce que reseent un tueur et pouvoir jouer son rôle à la perfection. Il continuera à tuer tant que les représentations continueront. Keiko ne veut pas prévenir la police, cela ternirait l'image de grand acteur de Shin et tout ce qu'il a accompli. Elle préfère l'arrêter pour le sauver de lui-même, sauver son âme. Ryô doit d'abord voir par lui-même les faits, parce que Shin n'a pas du tout le regard d'un tueur. Kaori sert d'appât et alors que le tueur en série s'apprête à l'attaquer, Ryô intervient et le blesse au poignet. Le criminel s'enfuit, mais Ryô a bien vu ce regard de tueur qu'il cherchait chez Shin, le même que le sien. Le lendemain, juste avant la représentation, Ryô prévient Keiko qu'il frappera à la fin de la pièce. Shin entre dans la loge de Keiko tout excité et Ryô remarque la blessure au poignet de Shin. Celui-ci ne sait pas du tout d'où ça vient. Quand vient le dernière scèene, les deux acteurs ne jouent plus. Keiko essait vraiment de sauver l'homme qu'elle aime. Dans son interprétation, elle y met son coeur. Quand Shin est supposé mourir des balles de policiers, Ryô tire et tue Shin qui s'effondre dans les bras de sa bian-aimée, tout comme dans le scénario.

 

Personnages & Commentaires

 

Back to top